Maroc, l’éternel et l’éphémère Retour

Maroc, l’éternel et l’éphémère

janvier 2016

Fidèle à notre approche historique, l’exposition « Maroc, l’éternel et l’éphémère », maintient une présentation chronologique et montre des tirages originaux.
Le 19ème siècle, avec de magnifiques photographies originales, portraits rares par James Valentine, et scènes urbaines de Tanger. Le début du 20ème siècle, avec des photographies de Félix et de Flandrin. Pour la première fois au Maroc, nous présentons les photographes d’Alliance Photo, des travaux de Denise Bellon, Pierre Boucher, René Zuber, réalisés en 1935-1936. Nicolas Muller est toujours présenté, avec les oeuvres de Tanger des années 1940. Enfin, projection de films documentaires : « les Berbères du Haut Atlas » 1957 de Daniel Chicault, « les Gnawa », de Jacques Willemont…
« Maroc, l’éternel et l’éphémère », montre ainsi l’héritage exceptionnel de Mémoire, manifeste d’une relation profonde avec un pays aimé.