• Photo du mois

    Avril 2018

    Boris Maslow. La Qubba almoravide, vue intérieure de la coupole. 1948

    Détails
Poterie Retour

Poterie

1- Ecomusée Berbère de la vallée de l'Ourika. Voir collection de poteries. Le village de Tafza où est situé l'écomusée, est connu pour ses ateliers de poterie. On attribue à Sidi Wagnina dont le tombeau eest à Tafza l’origine de la poterie

2- Etudes générales sur la poterie au Maroc
- Parmi les premiers à décrire la poterie au Maroc, Alfred Bel, fondateur du musée du Batha.
- Boujemââ Lamali. Avant 1914, Lamali, d’origine Kabyle, étudia à la Manufacture de Sèvres. Il installa ensuite un atelier à Safi, se donnant la mission de ranimer la grande tradition et de l’ouvrir aux courants modernes, particulièrement en introduisant les motifs animaliers dans la poterie.
- Prosper Ricard organisa sans doute la première grande exposition, en 1927, à Sèvres, avec l’édition d’un catalogue.

Bibliographie
Boukobza, André : «La poterie marocaine», Alpha, 1974
Marçais, Georges : « Les faïences de Fès (Revue africaine numéro 302-303. 1919)
Ricard, Prosper : « La Céramique Marocaine » Catalogue de l’exposition de la Manufacture de Sèvres, déc. 1927) et « Poterie émaillée de Fès. 1931.

Illustration: LL, MARRAKECH. Marchands de Poteries au Souk Khémis
Mots clés: LL, Alfred Bel, Lamali, Khémis, poterie