• Photo du mois

    Décembre - December 2018

    Antonio Cavilla.Ruelle dans le Mellah, Tétouan. Circa 1880

    Détails
Mille et une nuit Retour

Mille et une nuit

Antoine Galland (1646-1715) : orientaliste français, spécialiste des manuscrits anciens.
En 1701, il acquière un recueil anonyme de contes du Liban, majoritairement d’origine persane ou indienne, traduits en arabe à la fin du VIIe siècle. En 1701, il commence à les traduire et publie le 1er volume en 1704. Il continue son œuvre jusqu’à sa mort, en 1715, et laissera derrière lui douze volumes qui seront connus sous le nom des Mille et Une Nuits ou Alf Laylah wa-Laylah en arabe.

Bien que marqués d’une profonde spiritualité, ces contes évoquent les thèmes de la sexualité, de l’amour et de la violence, de l’humour et de la ruse, créant alors une image fantasque érotique et poétique de l’orient et un engouement des peintres pour la femme sensuelle du harem. On pense notamment aux peintres : Carle Van Loo, Boucher, Ingres, Delacroix, et Eugène Giraud (1806- 1881) accompagne Alexandre Dumas en Afrique du Nord en 1846.


Peintures : Carle Van Loo, Boucher, Ingres, Delacroix
Eugène Giraud (1806- 1881) accompagna Alexandre Dumas en Afrique du Nord en 1846 cf : Alain Galoin.

Mots clés : Orientalisme