• Photo du mois

    Juin 2018

    Didier Madras. Tatouage, Khemisset, Zemmour. Circa 1950

    Détails
Architecture Retour

Architecture

L’architecture de terre au Maroc, ou le patrimoine encore existant, constitue un des joyaux de l’humanité.
Citadelles et forteresses ont été étudiées dès le début du XX siècle.
Le protectorat a développé de grands programmes urbanistiques et architecturaux. Voir les architectes Prost, Brion, Cadet.

Bibliographie

Cohen, Jean Louis, « Casablanca, mythe et figures d’une aventure urbaine », Hazan, Paris, 1998
El Faïz, « Marrakech, patrimoine en péril », Arles, Actes Sud, Casablanca, EDDIF, 2002
Gallotti, Jean, « Le jardin et la maison arabe au Maroc », Actes Sud/ Centre Jacques Berque, Arles, 2008
Jacques-Meunié, « Greniers-Citadelles au Maroc », Paris, Arts et Métiers graphiques, 1951
Laoust, Emile, « L’habitation des transhumants du Maroc central, 1 : la tente et le douar, Hespéris, 1930, pp. 151-253
Laoust Emile, « L’habitation des transhumants du Maroc central, 3 : l’igherm, Hesperis, 1934, pp. 109-196
Meffre, Gislhaine, « Architecture marocaine du XXe siècle, Edmond Brion et Auguste Cadet, Senso Unico Editions, 2009
Naji, Salima, « Art et architectures berbères (Maroc présaharien), Aix en Provence, Edisud, Casablanca, EDDIFF, 2001
Terrasse, Henri et Hainaut, Jean, « Les arts décoratifs au Maroc », Henri Laurens Editeur, Paris, 1925

Illustration: Schmit frères, phot. Rabat. - Sanmarti, dépositaire à Meknés. LE MAROC ILLUSTRE - MEKNES - Architecture Marocaine
Mots clés: Schmit, Meknès, architecture