• Photo du mois

    Décembre - December 2018

    Antonio Cavilla.Ruelle dans le Mellah, Tétouan. Circa 1880

    Détails
Aqueduc Retour

Aqueduc

« Nous avons fait de l’eau toute chose vivante ».
Les pays méditerranéens sont ainsi faits qu’il s’y trouve trop d’eau pendant trop peu de temps, et pas assez d’eau pendant trop longtemps. Les contraintes de l’environnement sont telles que l’eau, de l’Antiquité aux origines mythiques habite le quotidien des sociétés. Ainsi le riad est un enclos rêvé, un paradis de fruits, de fleurs, d’arbres autour d’une fontaine, un reflet du paradis.
L’eau est captée, acheminée, stockée, par des systèmes complexes : stratégies de survie en milieu semi aride, l’irrigation est nécessaire. L’eau est acheminée par d’immenses réseaux souterrains dans la plaine de Marrakech, les khettaras, et par d’ingénieux systèmes hydrauliques, telles les tours d’eau de Tamesloht. Les documentaires de Daniel Chicault illustrent aussi les techniques de l’irrigation dans les villages.
A Marrakech, l’eau coule avec abondance à travers bassins et fontaines pour célébrer la puissance du souverain, qui sait maîtriser, avec sagesse, les réserves que la nature lui fournit avec parcimonie. Ainsi, le torrent de la vallée de l’Ourika, l’oued Ourika, était une réserve des jardins de l’Agdal. Le sultan saadien Mansour fit construire des mosquées avec fontaines publiques, et plus récemment, le roi Hassan II a voulu équiper le royaume en grands barrages.
La fontaine Mouassine, de la seconde moitié du 16ème siècle, exprime la politique urbaine des Saadiens : l’eau est désormais accessible au peuple, un bassin est prévu pour les animaux, et, à l’arrière de la fontaine, un hammam et des latrines furent conçus, toujours en état d’usage.
Au quotidien, l’eau détermine l’implantation humaine et structure l’habitat. Au Maroc, le hammam, souvent annexe de la mosquée, est un lieu de sociabilité autant que de purification.
Le thème de l’eau est très présent dans la collection de la Maison de la Photographie : eau des oueds, eau des fontaines, eau de l’irrigation, eau des chants et de la musique… L’eau est acheminée aux terrasses par d’impressionnants systèmes de canalisation, et les fontaines des villes sont souvent des joyaux d’architecture.

Notes:
Béatrice Allain- El Mansouri, « L’eau et la ville au Maroc », L’Harmattan, 2001
Jean Brunhes, « L’irrigation dans la péninsule Ibérique et dans l’Afrique du Nord, ses conditions géographiques, ses modes d’organisation », Paris, 1902
Jean -Jacques Pérennès, « L’eau et les hommes au Maghreb : contribution à une politique de l’eau en Méditerranée », Paris, 1993.


Illustration: Editions Mars. Série numérotée, Campagne du RIFF, (MAROC) - Un aqueduc chez les Riffains
Mots clés: Editions Mars, aqueduc, Riffain